Stella Pace

Les séries de dessins de Stella Pace servent souvent de point de départ à des installations regroupant collage, peinture et installation sculpturale; People Réfugiés (2000) Moines, Famille (2003) Génocide (2005) Enfant Soldat (2010) Guerrier (2015).  Sa pratique bidimensionnelle prend forme dans des oeuvres sur papier (dessin, assemblage, impression numérique) de très grandes dimensions; Famille, Assemblée (2007) Exil (2008) Têtes (2009) Portrait (2012) Tribut (2013) Habitat (2016).

 

« Son approche de l’art se fonde sur l’importance d’un engagement avec les matériaux mêmes et la réalité absolue.  Stella n’est pas intéressée à une sculpture qui peut être dissoute dans un nombre infini d’apparences, peu importe si cela se communique facilement à première vue.  Son œuvre recherche plutôt les apparences positionnées et découvre qu’il s’agit du passage vers l’être.  La façon d’être de ses personnages est vue à la manière d’une langue étrangère que l’on entend mais que l’on ne comprend pas ».  L’oeil discerne lentement ce qu’elle veut dire.

-extrait tiré du catalogue « La masse des condamnés » René Detroye, marchand d’art.

 

Stella Pace est une artiste qui vit et travaille à Montréal.  Elle détient un Baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia (1997).  Son travail a été présenté au Canada et à l’étranger dans des centres d’artistes, galeries publiques et privées, musées ainsi que dans le cadre de foires internationales.  Pace a à son actif plus d’une quarantaine d’expositions individuelles, notamment, à la Galerie Miriam Shiell Fine Art (Toronto) au Musée du Bas St-Laurent (Québec) et à la Galerie One Blue Sphere (Pays-Bas). Elle a participé au documentaire (La Maison des Rêves/The House of Dreams) du réalisateur Guy Sprung (1998).

 

Ses oeuvres se retrouvent dans plusieurs collections publiques dont la Banque Nationale, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Loto Québec, Institut Coopératif Desjardins.  Pace a obtenu plusieurs bourses de soutien du Conseil des arts et de lettres du Québec (2017) Sodec (2015 et 2016) fondation G. Laoun (2006) et a participé à plusieurs séjours en résidence d’artistes au Grave (Victoriaville) Open Studio (Toronto) l’atelier de l’Ile (Val David) atelier Zocalo (Montréal) atelier Silex (Trois-Rivières).  Elle est représentée par la Galerie Miriam Shiell (Toronto) et la galerie A.Piroir (Montréal).

 

 

 © Stella Pace, 2017

Télécharger le curriculum vitae